Des compagnons qui aident le Togo à avancer sur le chemin de la prospérité

0
Robert Dussey lors du lancement mardi

Impliquer effectivement la Diaspora dans le développement du Togo, telle est l’ambition du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) lancé mardi par le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey.

Le HCTE est un organe consultatif non partisan qui regroupera tous ceux qui veulent contribuer, d’une manière ou d’une autre, à la modernisation de leur pays.

Cet organe sera composé de 77 représentants de la communauté vivant en Afrique, en Europe, en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde.

Ces délégués seront élus démocratiquement et peuvent d’ores et déjà poser leur candidature sur le site dédié. Les résultats seront annoncés en octobre prochain lors du premier Forum économique de la Diaspora.

La création du HCTE s’inscrit dans la droite ligne des grands axes de la feuille de route de la Diaspora présentée en avril dernier.

‘La Diaspora est émiettée en plusieurs associations avec des difficultés à se regrouper et à s’organiser en faitière capable d’assurer sa représentativité. Il s’avère donc indispensable de fédérer ces différentes associations afin d’accroitre leurs capacités d’action en direction et au service du pays’, a déclaré Robert Dussey lors de son intervention.

Le HCTE sera également chargé de suivre et coordonner les actions de développement de la diaspora togolaise, promouvoir partout la défense des droits et intérêts des Togolais de l’extérieur et leur apporter soutien à chaque fois que les circonstances l’exigent et faire des consultations périodiques avec les pays d’accueil des Togolaises et Togolais de la diaspora, a précisé le ministre.

Faire de la Diaspora plurielle du Togo une plateforme unique au service de la prospérité de la nation et concilier la logique de la pluralité et celle de l’unité. C’est le souhait des autorités togolaises. 

Share.

About Author

Leave A Reply